16 mai 2018

Lumière sur les nouvelles illustrations

Regardons de plus près certaines des magnifiques cartes de l’extension Soleil et Lune – Lumière Interdite du JCC Pokémon.

Avec l'arrivée de la nouvelle extension du JCC Pokémon, prenez le temps de faire une pause et d'admirer les superbes illustrations dont sont décorées ces cartes. Aussi passionnant et stratégique soit-il, le JCC Pokémon prend vie grâce aux magnifiques représentations artistiques des Pokémon.

Observons certaines cartes de l'extension Soleil et Lune – Lumière Interdite et découvrons ce que nos talentueux illustrateurs nous ont concocté cette fois.



Objectif tour

Un grand nombre d'extensions du JCC Pokémon se focalisent sur une région spécifique du monde Pokémon. Dans Soleil et Lune – Lumière Interdite, il s'agit de Kalos. La présence de la Tour Prismatique sur de nombreuses cartes en témoigne. Ce monument, emblème de la région de Kalos, abrite l'Arène d'Illumis. Clem, la jeune sœur du Champion d'Arène Lem, passe beaucoup de temps dans l'Arène ; la tour occupe donc une place notable sur sa carte.

Les habitants d'Illumis n'ont pas l'exclusivité de cette tour. Celle-ci apparaît en arrière-plan sur de nombreuses cartes Pokémon. Brutalibré passe en vol devant la tour, tandis que Flingouste et Flabébé nous montrent une perspective de ce monument imposant vu du sol.


Illustrations de sowsow

Nous profitons parfois de la sortie d'une nouvelle extension du JCC Pokémon pour mettre un artiste en lumière. Qu'il s'agisse d'un trait artistique original, d'une perspective ou d'autres moyens visuels attractifs, un artiste peut se démarquer par une création hors du commun. Dans le cas de Soleil et Lune – Lumière Interdite, nous sommes captivés par le travail de l'illustrateur connu sous le nom de sowsow.

La liberté de sa touche artistique et son sens de l'esquisse nous ont saisis : son style rappelle les dessins à la craie ou au crayon de couleur, et crée une atmosphère chaleureuse. Cette impression est accentuée par la tonalité douce des scènes, qui donne un côté attrayant à des lieux très différents tels que la cave gelée dans laquelle vit Séracrawl ou les rues de la ville parcourues par Sepiatop. La dextérité avec laquelle sowsow utilise les tons chauds produit un effet grandiose. Admirez Osselait, dont les couleurs flamboyantes sont en contraste avec les émotions de ce petit Pokémon qui regarde avec tristesse un nuage lui rappelant sa mère disparue.


L'heure du goûter

Comme les humains, les Pokémon doivent se nourrir. Ceci est particulièrement bien illustré dans l'extension Soleil et Lune – Lumière Interdite. Observez le grand sourire de Hoopa lorsqu'il s'assoit à une table couverte de donuts. Il en pleure presque de joie. Une chose est sûre, ces pâtisseries vont être englouties ! En ce qui concerne Dedenne, il adore les baies. Bien qu'il ne tienne qu'une baie dans sa main, on devine que ses joues en sont remplies. En fera-t-il des réserves ou les avalera-t-il toutes d'un coup ? Seul son Dresseur le sait.

Posséder une Poêle Métal est très utile pour cuisiner un bon repas. Dans le JCC Pokémon, cet outil protégera vos Pokémon de type Métal au combat. De plus, selon Pierre, le Champion d'Arène d'Argenta, cette poêle peut également être utilisée par son propriétaire pour se protéger de la pluie.


Des personnalités fortes

L'avantage d'être Dresseur de Pokémon est que vous n'êtes pas soumis aux attaques des Pokémon. Et si cela n'était pas toujours vrai ? Que se passerait-il si un Pokémon sauvage vous fonçait dessus ? Quel effet cela vous ferait-il ? Et qu'en penseriez-vous ? (Sans doute « houlà ! »)

Regardez Rexillius. Avec ses 2,5 mètres, lorsqu'il se penche et ouvre sa gueule pleine de dents, ce Pokémon massif semble féroce. Sans parler des griffes pointues de Golgopathe, terrifiantes elles aussi.

En ce qui concerne les griffes, Bruyverne n'est pas en reste. Ce Pokémon aillé paraît effrayant à distance, donc inutile d'en parler quand il pique sur vous. Mais peut-être que la carte la plus impressionnante de Soleil et Lune – Lumière Interdite est celle de Pandarbare. Voyez sa colère ! Avec ses 1,85 m et ses 130 kg, mieux vaut ne pas faire les frais de son attaque Double Écrasement...


Mignons ou effrayants ?

Beaucoup de Pokémon sont adorables, mais il faut reconnaître que, parfois, quelque chose en eux est troublant. Même les plus mignons des Pokémon peuvent être inquiétants. Par exemple, prenons Noeunoeuf. Il a beau froncer les sourcils, il semble mignon... pourtant ce sourire sournois au milieu fiche un peu la trouille. Et celui qui a le crâne ouvert n'arrange rien !

Feunnec est adorable, mais le gouffre enflammé au bord duquel il se tient n'est pas rassurant. Cette jolie frimousse entourée de flammes nous fait reculer. Il en est de même pour Ptyranidur. L'air endormi, sur son rocher, il semble innocent. Pourtant il y a quelque chose d'angoissant dans ce regard qui fixe le volcan au loin. Il semble dire « Oui, j'attends cette destruction imminente ». (À moins que l'on se fasse des idées...)

Quant à Psystigri, son regard perdu nous dérange. Il paraît tout doux lorsqu'il montre son joli ventre poilu qui invite à la caresse... pourtant une menace sous-jacente plane. Cela est particulièrement perturbant à la lecture du texte du Pokédex qui révèle que le petit Pokémon ne peut pas toujours contrôler son pouvoir psychique. Puis vient Rocabot. Pauvre Rocabot ! Alors que ce Pokémon est à croquer, la maison biscornue derrière lui nous donne la chair de poule. Nous ignorons ce que Rocabot y a vu, mais son expression ne dit rien qui vaille...



Ce ne sont que quelques-unes de nos cartes favorites dans l'extension Soleil et Lune – Lumière Interdite. À vous maintenant ! Cherchez dans votre collection et regardez en détail les magnifiques illustrations de ces cartes. À votre tour de choisir vos cartes préférées.

Haut de la page