02 avr. 2021

Illustrations des cartes de l’extension d’Épée et Bouclier – Styles de Combat du JCC Pokémon

Rendez-vous au Dojo de la Maîtrise d’Isolarmure et découvrez les couleurs arcs-en-ciel et le flare des cartes de la nouvelle extension, ainsi que des Pokémon moins mignons qu’ils n’en ont l’air.

Que vous vouliez découvrir sous un nouvel angle une de vos régions Pokémon préférées, ou voir les nouvelles illustrations de votre artiste préféré du JCC Pokémon, chaque extension du JCC Pokémon a quelque chose à offrir. L'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat du JCC Pokémon doit en partie son caractère unique à la façon dont l'un des artistes illustre les Pokémon sur fond de danger et d'humour. L'extension permet aussi d'explorer le Dojo de la Maîtrise de Mustar, et de rencontrer certains des Pokémon vivant sur Isolarmure. Vous serez également entouré d'arcs-en-ciel, de flares et de vaisselle sale dans la nouvelle extension du JCC Pokémon.


Tout le monde adore le Dojo de la Maîtrise

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Dans Pokémon Épée et Pokémon Bouclier, le Dojo de la Maîtrise est un endroit où les Dresseurs Pokémon peuvent aiguiser leurs talents et obtenir l'Armure Secrète du dojo. Plusieurs artistes qui ont travaillé sur l'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat se sont inspirés de ce lieu de formation. C'est le cas de Masakazu Fukuda, dont le Larvadar semble s'épanouir dans cet endroit emblématique. L'intimidant Shifours qui se profile sur le toit du dojo accentue le côté touchant et inoffensif de Larvadar.

Le Psystigri de l'artiste Saya Tsuruta se retrouve également dans le dojo de Mustar, mais probablement par inadvertance... Le Pokémon Retenue semble pris dans une puissante bourrasque ; c'est sûrement dû à son incroyable pouvoir psychique.

Le Pokémon Art Martial Kungfouine s'intègre parfaitement au décor du Dojo de la Maîtrise. L'artiste NC Empire représente le Pokémon en train de s'étirer et faisant le grand écart sur deux poteaux de bois. On aperçoit l'emblématique dojo en arrière-plan. L'illustration capture parfaitement la détermination du Pokémon à s'entraîner.

L'artiste Eri Yamaki a choisi de représenter Draïeul, un Pokémon au physique facilement reconnaissable, juste devant le dojo. Nous ne savons pas si le Pokémon Nonchalant protège le dojo ou s'entraîne à lancer son attaque Course en Spirale. À vous de juger !


La vaisselle ne va pas se faire toute seule

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Les Pokémon sont connus pour aider les humains, en particulier dans Pokémon Épée et Pokémon Bouclier où ils entreprennent toutes sortes de tâches qu'il s'agisse de manger les mauvaises herbes pour aider les fermiers, ou de travailler dans la restauration et de servir des plats aux clients. Dans l'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat, certains Pokémon aiment mettre le désordre tandis que d'autres aident à ranger. Bien heureusement, le résultat est toujours adorable. Par exemple, tetsuya koizumi représente Grotichon le ventre gonflé après un incroyable festin. Entouré des restes de son repas, notamment des piles de vaisselle et de casseroles sales, le Pokémon Cochon Feu n'est pas près de lancer son attaque Fournaise.

L'artiste HYOGONOSUKE nous en dit un peu plus au sujet du festin de Grotichon, et nous découvrons que le Pokémon Cochon Feu n'était pas tout seul... Un énorme Tyranocif-V s'est endormi de l'autre côté de l'arbre contre lequel Grotichon se repose. Une sieste plus que nécessaire après un tel repas. La scène est pleine de fantaisie, de la goutte de bave qui coule de la bouche du Pokémon Armure au trognon de pomme posé sur la pile d'assiettes. Nous attendons de voir si Tyranocif-V et son complice Grotichon nettoieront toutes les assiettes et casseroles qu'ils ont accumulées.

Tandis que Grotichon et Tyranocif-V sont entourés de désordre, le Wimessir de Saya Tsuruta rayonne d'élégance et d'obligeance alors qu'il prépare le thé. Il est vrai que les habitants de la région de Galar apprécient le thé autant qu'ils aiment les Pokémon. Théffroi observe dans un coin le maître des lieux. En effet, le Pokémon Émotion s'applique à ce que sa cuisine soit accueillante et bien organisée. Les tons lavande de la pièce sont assortis aux couleurs de Wimessir, preuve supplémentaire que le Pokémon est bien chez lui.


Des couleurs, en veux-tu, en voilà

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Lorsqu'il s'agit d'arcs-en-ciel, de flares et de couleurs vives, l'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat du JCC Pokémon est plus colorée que les crayons pousse-mine de notre enfance. Que vous aimiez les Pokémon qui ont l'air tout droit sortis d'un clip ou les Pokémon qui tournent en rond dans un champ d'arcs-en-ciel, les artistes du JCC Pokémon ont ce qu'il vous faut. Denticrisse est un Pokémon aux couleurs vives réputé pour être dangereux. L'artiste Misa Tsutsui place le Pokémon Grincedent au premier plan, affichant fièrement ses dents assez pointues pour manger un Vorastérie. Il est difficile de quitter des yeux le Pokémon prédateur, mais l'époustouflant décor sous-marin qui se trouve derrière lui en vaut la peine. Les éclats arc-en-ciel qui entourent le Pokémon donnent envie de se plonger dans le décor, mais attention aux dents acérées de Denticrisse !

Dans la catégorie des Pokémon qui pourraient apparaître dans un clip, nous avons le Pokémon Brillœil de l'artiste Kazuma Koda. Luxray est dessiné en train de courir sur l'eau, tandis que les éclaboussures qu'il fait se mêlent aux nombreuses étoiles dans le ciel. La queue caractéristique de ce Pokémon vient fouetter le premier plan, rappelant à tous que Luxray est aussi brillant qu'une étoile.

Vient ensuite Spoink, le Pokémon Rebond, qui semble rebondir dans un paysage de flares. L'artiste kawayoo a même dessiné un flare sur la perle rose brillante que Spoink garde en équilibre sur sa tête pendant qu'il rebondit. Cet adorable Pokémon rondouillet semble parfaitement à l'aise au milieu des éclats de lumière, pensant sûrement qu'il mérite d'être sous le feu des projecteurs.

Si Spoink est le roi des flares, Kaorine est le maître des arcs-en-ciel. Dessiné par Shibuzoh., le Pokémon Poupargile est représenté flottant dans un décor d'arcs-en-ciel aux couleurs pastel. Kaorine a la réputation d'être quelque peu effrayant et il est souvent représenté de façon terrifiante ou intimidante. Le parti pris de l'artiste de le représenter dans un environnement calme et amusant est d'autant plus remarquable.


Yuka Morii

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


L'artiste Yuka Morii a rejoint la grande famille du JCC Pokémon en 2000, et crée depuis d'adorables Pokémon en argile qui sont ensuite photographiés dans des décors naturels. Dans l'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat, l'artiste a illustré deux Pokémon de type Feu, fusionnant leurs attaques flamboyantes avec son style artistique. Le Pokémon Toxilézard, Tritox, est posé sur un rocher. Son air espiègle suggère qu'une proie n'est pas très loin. Si vous ne voyez pas de proie à proximité, c'est que vous êtes sa cible ! Après tout, la carte indique qu'« il s'approche de ses proies par-derrière et les asperge d'un gaz empoisonné ». Le côté adorable et délicat du modèle d'argile associé à la réputation dangereuse du Pokémon crée un effet comique qui rend la carte encore plus attrayante.

Quant à Grillepattes, le Pokémon Calorifère, il est d'un rouge vif qui contraste avec l'arrière-plan naturel et verdoyant. Tout comme Tritox, le Pokémon Calorifère a mauvaise réputation ; il enveloppe ses proies de son corps chaud et les mange une fois cuites. La capacité de Yuka Morii à modeler de ravissants Pokémon pourrait laisser penser que Grillepattes n'est rien d'autre qu'un adorable Pokémon à moustache se promenant dans la nature. Ne vous méprenez pas, vous risqueriez de vous brûler.





Trouvez votre carte préférée et explorez les superbes thèmes artistiques de l'extension Épée et Bouclier – Styles de Combat du JCC Pokémon.

Épée et Bouclier – Styles de Combat
Haut de la page