10 sept. 2021

Illustrations des cartes de l’extension d’Épée et Bouclier – Évolution Céleste du JCC Pokémon

La nouvelle extension du JCC Pokémon met en valeur des illustrations avec des styles distinctifs.

Tout évolue dans le monde des Pokémon, du ciel chargé en puissants Pokémon de type Vol et Dragon à Évoli évoluant en huit formes différentes. Les illustrations dans l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste capturent la beauté de l'Évolution des Pokémon, tout en partageant l'humour, la personnalité et les couleurs du monde des Pokémon. Survolez les cartes marquantes de cette extension, et choisissez vos préférés.


Admirez les créations d'OKACHEKE

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L'artiste OKACHEKE excelle à créer des scènes éphémères marquantes dans le monde des Pokémon. Le style impressionniste de l'artiste s'appuie sur de larges coups de pinceau vifs et typiques, des couleurs variées pour créer un effet flou, provoquant ainsi de l'émotion. En ce moment éphémère, le Pokémon devient digne d'attention. Lainergie observant les étoiles par une superbe soirée est un parfait exemple de l'émerveillement que suscite le style d'OKACHEKE. Le Pokémon Laine est illustré parmi de splendides fleurs sous un ciel nocturne voilé tout aussi beau.

On retrouve également la qualité épique de ce paysage naturel dans l'illustration de Flabébé représenté au premier plan d'un arc-en-ciel de fleurs infini. L'attention particulière que porte OKACHEKE à la lumière et aux ombres offre au Pokémon Uniflore une présence riche et vivante qui attire le regard sur son visage. Des pétales écarlates semblent être portés par une légère brise.

Par ces moments fugaces, OKACHEKE donne un sens dramatique à la scène. Prenez Parecool qui se balance de façon risquée depuis une falaise. Bien que le Pokémon Flâneur se trouve dans une situation dangereuse, il ne semble pas avoir l'énergie nécessaire pour s'en inquiéter, comme son expression désinvolte et l'inclinaison de sa tête l'indiquent. Avec les larges coups de pinceau et les couleurs douces utilisées, Parecool se fond dans un arrière-plan de rochers et de végétation éparse. Ce qui se passe ensuite est un mystère, mais étant donné que le style d'OKACHEKE est de capturer des moments précis pour la postérité, l'avenir de Parecool n'est pas vraiment un sujet de préoccupation.


Les Évolutions d'Évoli

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le Pokémon Évolutif porte bien le nom de sa catégorie, et ses huit possibles Évolutions représentent les forces uniques et les qualités respectives de chacun de leur type. Chacune de ces huit Évolutions est dépeinte de façon colorée et ludique dans l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste. L'artiste You Iribi lance le coup d'envoi des représentations d'Évoli avec Phyllali-V reposant sur un tas de feuilles d'automne. Le regard expressif du Pokémon Verdoyant s'accorde aux couleurs des feuilles, et la palette riche, colorée et chaleureuse de l'artiste rappelle la vivacité automnale tout en rendant hommage à l'odeur des feuilles souvent associée à Phyllali, une senteur que les habitants de Galar aiment tant, qu'ils en font des parfums pour en capturer le délicieux arôme.

On retrouve la position de Phyllali dans le Givrali-V de Narumi Sato, frissonnant de contentement sur un banc gelé, la tête appuyée sur ses pattes. Que le Pokémon Poudreuse ait joué un rôle dans la création de ce paysage hivernal ou seulement qu'il en profite, c'est un mystère, mais son expression est indéniablement captivante. Tout comme Givrali, Noctali-V semble très à l'aise, mais ici il se trouve dans une étroite ruelle éclairée. Le Pokémon Lune de l'artiste Teeziro, telle une sentinelle, est prêt à affronter n'importe quel défi, énergisé par le pouvoir de la lune alors qu'il assène son Regard Noir.

Cependant, certaines Évolutions d'Évoli sont représentées au milieu d'aventures en intérieur tout aussi passionnantes. Le Mentali-V de l'artiste sowsow vit le rêve de tout introverti, perché sur un fauteuil et entouré de livres colorés volant dans tous les sens, contrôlés par les pouvoirs psychiques du Pokémon Soleil. Les goûts littéraires de Mentali portent apparemment sur des sujets tels que le soleil, la lune, Métamorph et Évoli dans une atmosphère si chaleureuse qu'il est tentant de sauter dans la carte pour le rejoindre. Les goûts de Nymphali-V sont sucrés dans le paysage onirique de la confiserie de Yuu Nishida. Vous n'avez pas besoin de pouvoirs Pokémon spéciaux pour voir à quel point le Pokémon Attachant est heureux en équilibre sur une étagère de desserts, entouré de douceurs colorées.

Chaque artiste valorise les qualités et la singularité d'une Évolution d'Évoli, et les voir réunies dans une même extension est un vrai régal.


Le retour rugissant des types Dragon

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les Pokémon de type Dragon ont été absents des extensions récentes du JCC Pokémon. La dernière extension à les inclure était Soleil et Lune – Éclipse Cosmique du JCC Pokémon, qui est sortie en novembre 2019. Mais Épée et Bouclier – Évolution Céleste les a ramenés sous les projecteurs avec un large éventail d'attaques, de poses et de styles artistiques. De l'Altaria de sui glissant dans un ciel pastel au Drattak de kodoma perché sur une falaise dans une posture fidèle aux Pokémon Dragon, ces cartes de type Dragon ont une présence indéniable.

S'il est difficile de capturer la puissance brute des Pokémon de type Dragon dans une Poké Ball, la tâche de la saisir sur un tout petit morceau de papier est quasiment impossible, mais le Solochi de HYOGONOSUKE possède toute la rage et le caractère qu'on peut attendre d'un Pokémon Rude. Le style artistique de HYOGONOSUKE respire l'énergie et l'émotion, avec des éclats de formes et de couleurs du Pokémon de base de type Dragon. Quant à l'artiste ryoma uratsuka, il parvient à saisir Draby quelques secondes avant qu'il n'utilise Coup d'Boule sur un arbre. C'est une activité pour laquelle le Pokémon Tête de Roc est connu, mais le style plat et descriptif offre une interprétation presque ludique de ce geste plutôt agressif.

Bien sûr, tous les Pokémon de type Dragon ne sont pas des êtres furieux remplis de feu et de rage. Le Draïeul de Tomokazu Komiya est un tourbillon chaotique et joyeux de couleurs et de formes. L'esprit joueur, amical et emphatique du Pokémon Nonchalant est renforcé et célébré par le style primaire de Komiya. La carte est un festin visuel vibrant, digne des merveilleux et puissants Pokémon de type Dragon.


Coup d'envoi avec Kyoko Umemoto

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L'artiste Kyoko Umemoto ajoute une touche lumineuse et évocatrice à l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste avec trois cartes qui partagent une esthétique distinctive et détaillée exprimant différentes humeurs. Prenez Akwakwak flottant paisiblement dans une eau aux reflets de lavande, et chargée en bulles et motifs floraux. Ici le style d'Umemoto se traduit par une image relaxante qui pourrait presque endormir le spectateur. Même le front rougeoyant d'Akwakwak, indiquant que ses pouvoirs télékinésiques sont actifs, est plus hypnotique qu'inquiétant.

Umemoto poursuit dans l'eau avec Carvanha, bien que le Pokémon Féroce émette une énergie plus sauvage que celle d'Akwakwak, plus détendu. Entouré de tonalités vives rappelant celles des pierres précieuses, et de nombreux détails, notamment des motifs en forme de losange et des petits points, Carvanha parvient toujours à dominer l'image avec son expression agressive. La personnalité combative de Carvanha est presque en contradiction avec le style pop de l'arrière-plan. Cependant, un arrière-plan moins intense serait facilement éteint par l'intensité de Carvanha.

Puis il y a Roublenard qui apporte une touche sournoise et humoristique en posant avec son trésor de Baies colorées probablement volées. L'amour d'Umemoto pour les détails en arrière-plan transparaît à nouveau avec le dessin des feuilles de lierre. Les Baies du Pokémon Renard sont de toutes formes, couleurs et tailles, et l'expression de fierté de Roublenard alors qu'il pose devant son butin est difficile à oublier. La capacité d'Umemoto à communiquer par son style l'apaisement, la tranquillité, la férocité et la ruse sur trois cartes différentes est une caractéristique d'Épée et Bouclier – Évolution Céleste.


Les Pokémon d'arrière-plan plantent le décor

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Un Pokémon seul sur une carte, c'est génial, deux, c'est le double de plaisir, et trois, c'est triple de régal pour le spectateur. Plusieurs artistes dans l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste ont tiré profit de cette logique, créant des cartes regorgeant de Pokémon sympathiques, curieux et même serviables. Le Raichu de l'artiste Mitsuhiro Arita est une présence vive, voire à vous électrifier, se tenant fièrement au premier plan, debout de trois quarts. La présence dominante de Raichu rend encore plus captivante la découverte d'un Pokémon supplémentaire caché sur le côté droit de l'illustration, tel un clin d'œil de l'artiste. Motisma plane juste au-dessus de l'épaule de Raichu, comme à son habitude prêt à l'action et à aider. Larveyette est plus difficile à repérer, car il regarde dans une autre direction, conduisant le regard à travers la carte pour découvrir ce qui a capturé l'attention du Pokémon Couture.

Tandis que les Évolutions d'Évoli dominent l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste, le Pokémon Évolutif lui-même est plein de personnalité et de caractère. La représentation d'Évoli par Atsushi Furusawa semble montrer la même admiration et le même sentiment d'émerveillement que suscitent les Pokémon auprès des gens du monde entier. Perché sur un toit, Évoli suit le glorieux envol de Rayquaza avec un sourire indéniable sur le visage.

Le Golemastoc-V d'Oswaldo KATO est bien occupé, mais cela n'a pas empêché le Pokémon Golem Ancien d'offrir une épaule amicale à un Goupilou désireux de superviser le travail du Pokémon. Un Tylton duveteux a même atterri sur le tronc que transporte Golemastoc-V, et l'énorme Pokémon ne semble pas se soucier du poids ou de la compagnie supplémentaire. L'illustration richement détaillée capture ce qui aurait pu être une journée de travail ordinaire transformée en un moment agréable grâce à quelques amis Pokémon.

Enfin, il y a l'inoubliable Charmina-V grâce à KIYOTAKA OSHIYAMA. Le Pokémon Méditation saute au-dessus du spectateur, probablement en train de lancer une attaque Boucle Yoga ou Poing Fracassant dévastatrice. . L'élégance et la puissance du Pokémon sont tellement remarquables qu'une poignée de Pokémon sur la carte se sont arrêtés pour assister au combat. De Posipi à Négapi, de Floravol à Cotovol, ou de Crustabri à Scolocendre, le spectateur pourrait facilement manquer un Pokémon caché derrière les reliefs rocheux escarpés. Et même s'il est indéniable que Charmina-V est au centre de l'attention, il est toujours amusant de chercher tous les Pokémon en arrière-plan de la carte.





Trouvez votre carte préférée et explorez les thèmes artistiques de l'extension Épée et Bouclier – Évolution Céleste du JCC Pokémon.

Épée et Bouclier – Évolution Céleste
Haut de la page