05 mai 2021

Des experts du JCC Pokémon nous parlent de leurs cartes préférées dans la série XY

Vive la France ! Continuons les célébrations du 25e anniversaire et découvrez les cartes du JCC Pokémon les plus cool de la série XY.

Dans l'esprit des célébrations du 25e anniversaire qui se poursuivront toute l'année, nos spécialistes du JCC Pokémon s'intéressent à la série XY mise en vedette en mai. L'introduction de Pokémon, de personnages et de lieux de la région de Kalos ouvre la voie à de nombreuses cartes incroyables. De plus, nos contributeurs ont trouvé d'autres cartes fascinantes de la série à mettre en lumière.

Ne manquez pas les meilleures cartes du JCC Pokémon que ces professionnels ont sélectionnées dans les séries Épée et Bouclier et Soleil et Lune. Revenez vite, car nous revisiterons chaque série du JCC Pokémon au cours de l'année.


Tord Reklev
Trois fois vainqueur des Championnats Internationaux

Énigme du Temps

Énigme du Temps de l'extension XY – Rupture TURBO est selon moi une des meilleures cartes Dresseur. Une seule carte Énigme du Temps permet au joueur de changer l'ordre des trois cartes du dessus de son deck. Si vous jouez deux cartes Énigme du Temps à la fois, vous obtenez un effet encore plus puissant : vous pouvez récupérer deux cartes de votre pile de défausse et les placer dans votre main. Cet effet est incroyablement polyvalent, car vous pouvez récupérer n'importe quelle carte. On se souvient surtout d'Énigme du Temps dans les decks Zoroark-GX. Le talent Troc de Zoroark-GX permet au joueur d'avoir de nombreuses cartes en main, et donc de trouver facilement plusieurs exemplaires d'Énigme du Temps.

Énigme du Temps n'est pas la première carte Dresseur à avoir un premier effet une fois jouée, puis un second plus puissant quand deux exemplaires sont joués en même temps. Ce type de carte est apparu pour la première fois il y a longtemps avec l'extension Diamant & Perle – Tempête et les cartes Poké Coup +, Poké Pioche + et Poké Guérison +. Nous avons également vu cette mécanique de jeu refaire surface avec Trèfle Manquant de l'extension Soleil et Lune – Ultra-Prisme, mais cette fois, la carte demande à ce que quatre exemplaires soient joués en même temps pour obtenir l'effet bonus. L'exemple le plus récent de cartes qui fonctionnent de cette façon vient de Soleil et Lune – Tonnerre Perdu avec Mélange d'Herbes et Attrape-Perso.

Crapustule-EX

Crapustule-EX de XY – Poings Furieux est redouté pour son attaque Poing Chevrotant. L'attaque inflige seulement 30 dégâts, mais l'adversaire ne peut pas jouer de cartes Objet de sa main à son prochain tour. Avec Double Énergie Incolore, cette attaque pouvait facilement être utilisée dès le premier tour d'attaque de la partie. En examinant les cartes des decks utilisés en compétition, on remarque que ces decks contiennent beaucoup de cartes Objet, environ une vingtaine. Cette attaque privait l'adversaire de presque un tiers de son deck, et cet effet était souvent actif dès son premier tour. Ne pas pouvoir jouer des cartes Objet dès le début de la partie empêche la plupart des decks de mettre en place leur stratégie.

Et pour enfoncer le clou, l'attaque Poing Chevrotant était souvent utilisée avec Bandeau Muscle, Laser Hypnotoxique et Arène d'Ondes-sur-Mer. Ces modificateurs de dégâts et d'autres cartes perturbatrices ont fait de Crapustule-EX LA carte à battre en 2014. Poing Chevrotant a obligé les joueurs à adopter une approche plus équilibrée en matière de construction de deck, en se concentrant sur les cartes Supporter et Énergie plutôt que sur un nombre important de cartes Objets.


Jason Klaczynski
Trois fois Champion du Monde du JCC Pokémon

Yveltal-EX

Qu'est-ce qui fait d'Yveltal-EX un des meilleurs Pokémon-EX de tous les temps ? La réponse : deux attaques extrêmement puissantes. Commençons avec Balle Maléfique. Cette attaque inflige 20 dégâts de base, mais ces dégâts augmentent avec chaque carte Énergie attachée à Yveltal-EX et au Pokémon Actif de l'adversaire. Ainsi, à chaque fois que l'adversaire charge un attaquant de taille, Yveltal-EX est prêt à lancer une puissante contre-attaque.

Canalisant la force de Double Énergie Incolore, Fortifiant Obscur et parfois des dégâts supplémentaires provenant de Bandeau Muscle et de Laser Hypnotoxique, Balle Maléfique pouvait mettre K.O. d'un seul coup le Pokémon-EX adversaire avec tant de facilité que cela paraissait parfois injuste.

Comme si l'attaque Balle Maléfique ne suffisait pas pour faire d'Yveltal-EX une carte exceptionnelle, ce Pokémon pouvait faire circuler l'Énergie avec son attaque Cyclone Y et ainsi préparer des attaquants de secours (comme un autre Yveltal-EX), pour le remplacer s'il était mis K.O. Cyclone Y pouvait même être utilisée contre un Yveltal-EX adverse pour réduire les dégâts infligés par son attaque Balle Maléfique.

Sa Résistance face au type Combat faisait de lui le partenaire idéal pour Darkrai-EX, mais il est vite devenu évident qu'Yveltal-EX n'avait pas besoin de beaucoup de soutien. Il pouvait remporter une partie à lui seul !

Atout de Lysandre

Qu'est-ce qui n'allait pas avec Atout de Lysandre pour en faire la première carte à être bannie des compétitions Play! Pokémon ? Ce n'était pas nécessairement la carte Atout de Lysandre elle-même qui posait problème, mais une combinaison de plusieurs éléments et sa synergie avec d'autres cartes. Atout de Lysandre existait dans un format aux côtés de puissantes cartes Objet. Avant ses débuts, les joueurs étaient soulagés de voir leurs adversaires jouer leur quatrième et dernier exemplaire de Maillet Écrasant ou Laser Hypnotoxique. Mais avec la carte Atout de Lysandre, l'adversaire pouvait mélanger tous ses Objets (et les autres cartes) dans son deck pour pouvoir les réutiliser plus tard.

Ces cartes recyclées n'auraient pas posé trop de problèmes si les joueurs n'avaient pas les moyens de les récupérer facilement, mais c'est devenu le cas avec des talents tels que Mise en Place de Shaymin-EX et Dégustation de Cupcanaille. Bien qu'Atout de Lysandre permettait aussi à l'adversaire de mélanger sa pile de défausse avec son deck, cette carte était souvent associée à une attaque contraignante telle que Poing Chevrotant de Crapustule-EX pour rendre ce recyclage moins avantageux pour l'adversaire.

C'était une carte utile à avoir dans le format pour se protéger des decks Marche Nocturne (centrés sur le trio Statitik, Pitrouille et Mélancolux). Dans l'ensemble, cela rendait cependant le jeu moins amusant, car les Objets ne pouvaient pratiquement jamais être joués et il était presque impossible pour l'adversaire de manquer de cartes dans son deck et de remporter la partie de cette façon. En juin 2015, Pokémon Organized Play a décidé de bannir la carte Atout de Lysandre. Cette carte est encore bannie à ce jour.


Ross Cawthon
17 participations aux Championnats du Monde et deux fois finaliste des Championnats du Monde

Primo-Groudon-EX

Primo-Groudon-EX possède l'une des mécaniques du JCC Pokémon que je préfère : le Trait Antique Barrière Oméga. Les Traits Antiques, que l'on retrouve uniquement dans certaines extensions de la série XY, donnent aux Pokémon certaines capacités, de la même façon que les talents. Mais contrairement aux talents, qui peuvent être supprimés par des cartes telles que Miasmax et Mystimaniac, rien ne peut empêcher les Traits Antiques d'agir. Barrière Oméga protège un Pokémon des effets des cartes Dresseur (sauf les cartes Outil et Stade). Cela signifie qu'un Pokémon ne peut pas être placé malgré lui sur le Poste Actif par Lysandre, perdre ses Énergies et ses Outils à cause de Xanthin ou être laissé Empoisonné ou Endormi par Laser Hypnotoxique et d'autres cartes. Cela permet de contrer les éléments clés de la stratégie de nombreux decks.

On retrouvait souvent les cartes Leurre et Qulbutoké dans les decks Primo-Groudon-EX, elles profitaient du fait que de l'adversaire ne pouvait pas placer un autre Pokémon du Banc sur le Poste Actif. Leurre fait gagner un peu de temps en ne donnant pas de cartes Récompense. Qulbutoké, une fois sur le Poste Actif, désactive les talents des Pokémon (sauf ceux des Pokémon de type Psy). Dans bien des situations, ce combo avec Barrière Oméga permettait de bloquer efficacement les cartes Dresseur et les talents.

De plus, j'adore les illustrations des cartes Méga-Évolution. Le texte sur l'image correspond au nom de l'attaque de Primo-Groudon-EX en japonais : « Volcan de Gaïa ». À l'inverse, on peut lire sur la version japonaise de la carte le nom de l'attaque en anglais (« Gaia Volcano »).

Shaymin-EX

Shaymin-EX est sans doute l'une des meilleures cartes de l'histoire du jeu. Son talent Mise en Place permet de piocher des cartes et a donné naissance à l'une des périodes les plus rapides où les joueurs piochaient des cartes très rapidement du JCC Pokémon. Il est devenu courant d'utiliser Mise en Place deux ou même trois fois lors du même tour et d'obtenir ainsi de gros combos dès le premier tour. Shaymin-EX a permis d'alimenter les stratégies qui reposaient sur de nombreuses cartes et préparer de grosses attaques telles que Méga-Rayquaza-EX, les Pokémon « Marche Nocturne » comme Statitik et Dernier Recours d'Arthur + Tortank. Cette carte est aussi venue soutenir les stratégies qui empêchaient d'utiliser des Objets avec Timmy + Desséliande et Crapustule-EX + Double Énergie Incolore. Tous ces decks sont devenus bien plus rapides et cohérents avec Shaymin-EX. Dans le format Étendu, cette carte était devenue si puissante qu'elle a été bannie.

Shaymin-EX était soutenu par le Stade Zone Aérienne, également présent dans XY – Ciel Rugissant, ce qui a permettait de jouer plusieurs Shaymin-EX en un tour. L'attaque Retour Aérien de Shaymin-EX est également utile : elle inflige des dégâts (assez pour mettre Statitik K.O.), et place Shaymin-EX et toutes les cartes qui lui sont attachées dans votre main. Cela permet d'utiliser Mise en Place une nouvelle fois au prochain tour, et de vous redonner de l'Énergie telle que Double Énergie Incolore, que vous pourrez attacher à nouveau au prochain tour.


Michael Pramawat
Vainqueur des Championnats Internationaux Européens et finaliste des Championnats du Monde

Statitik

Statitik possède l'une des attaques les plus intéressantes du JCC Pokémon. Il connaît l'attaque Marche Nocturne, qui inflige 20 dégâts pour chaque Pokémon dans la pile de défausse connaissant Marche Nocturne. Cet archétype consiste à placer les cartes dans le meilleur ordre possible. Quand un joueur y arrive, les dégâts que Statitik peut infliger sont incroyables. Le niveau de compétences est très élevé avec ce deck, et il permet de trouver des moyens créatifs pour atteindre l'objectif final : mettre K.O. le Pokémon adverse d'un seul coup. C'est aussi très tentant de mettre K.O. des Pokémon gigantesques avec un petit Pokémon jaune ressemblant à un insecte. Ce Pokémon a même remporté plusieurs Championnats régionaux et le Championnat des États-Unis en 2016.

Cet archétype est si populaire qu'il a été réinventé deux fois. Marche Perdue (que l'on voit sur ce Cotovol) était un archétype similaire à Marche Nocturne qui interagissait avec la Zone Perdue. Folle Aventure (dont ce Sapereau) fonctionne techniquement de la même façon que Marche Nocturne, mais avec un nom et un ensemble de Pokémon différents pour empêcher Statitik de devenir encore plus puissant. C'est l'un de mes archétypes préférés à jouer, et Statitik en est la vedette.

Némélios

Némélios est le premier rempart de cet archétype de mur offensif. Son talent Crinière Intimidante est très puissant et on le voit encore de temps en temps dans le format Étendu. Le fait d'être immunisé contre les dégâts infligés par les Pokémon de base dans un format où l'on retrouve beaucoup de Pokémon-EX (qui sont également des Pokémon de base) rendait Némélios invulnérable à la plupart des attaques. Croc Ardent de Némélios infligeait assez de dégâts pour mettre K.O. en deux coups pratiquement n'importe quel Pokémon de cette période. J'ai eu beaucoup de succès avec ce deck, et j'ai fini par obtenir la 2e place aux Championnats des États-Unis de 2014.

La façon dont je jouais Némélios n'était pas vraiment traditionnelle. Forgeron étant le principal moyen de charger Némélios, je devais trouver d'autres moyens de piocher des cartes qu'en utilisant un Supporter. J'ai fini par utiliser Rollers et Bicyclette pour piocher des cartes, et contrebalancer l'inconvénient de Forgeron qui ne permet pas de le faire. Mon deck comportait également quatre exemplaires d'Attrape-Pokémon, ce qui en fait probablement l'un des decks les plus lourds en matière de lancer de pièces à arriver en finale d'un évènement Pokémon majeur. Encore à ce jour, Némélios est toujours l'un des decks les plus cool que j'ai jamais joués.


Mike Martin
Professeur du JCC Pokémon depuis 20 ans

Cocotine

Lorsque la série XY est sortie, j'ai joué pendant deux ou trois ans un deck que j'ai appelé « Chaises musicales » (Musical Chairs en anglais). Ce deck est centré sur le talent Transfert Féérique de Cocotine, qui a inspiré le nom du deck. Il vous permettait de déplacer l'Énergie Fée d'un de vos Pokémon à un autre aussi souvent que vous le souhaitiez. Cela vous permettait de garder votre Énergie en jeu et de charger de grosses attaques. L'un des aspects intéressants de ce talent est qu'il ne précise pas qu'il doit s'agir d'Énergie de base, donc Énergie Multicolore et Énergie Prisme peuvent également être déplacées. Il y avait aussi un Stade appelé Jardin des Fées qui permettait à tout Pokémon avec une Énergie Fée attachée de battre en retraite gratuitement.

Mettez tout cela ensemble, et vous obtenez un deck qui peut jouer n'importe quel Pokémon puissant quel que soit son type avec n'importe quel besoin en Énergie. Une fois que vous aviez les cartes Énergie en jeu, la plupart d'entre elles restaient généralement en jeu, et vous pouviez les déplacer si nécessaire. Je pouvais amener un nouvel attaquant pour profiter de la Faiblesse de l'adversaire, par exemple. Oh, et n'oublions pas Potion Max, qui permettait de guérir un Pokémon de tous ses dégâts, mais il fallait défausser toute l'Énergie qui lui était attachée. Mais comme Transfert Féérique me permettait de déplacer toute l'Énergie vers un autre Pokémon avant de jouer Potion Max, puis de la déplacer à nouveau, je pouvais guérir complètement le Pokémon sans perdre aucune Énergie. Mon adversaire devait donc mettre mon Pokémon K.O. en un coup, ce qui n'était pas facile à faire avec cette série. Tout cela grâce à Cocotine et son talent. Cette carte et ce deck me manquent beaucoup !

Doduo d'Imakuni?

Vous vous demandez sûrement pourquoi j'ai choisi une carte que l'on ne peut pas jouer en tournoi. Cela me permet de parler de deux choses que j'aime : les cartes japonaises qui n'ont pas été publiées en anglais ou en français, et Imakuni? lui-même. De nombreuses cartes publiées au Japon n'ont jamais été intégrées dans les sets anglais et français. J'en ai collectionné beaucoup au fil des ans. J'étais très content quand j'ai vu que la série XY – Évolutions ajoutait comme cartes secrètes des réimpressions de quelques-unes de ces cartes et d'autres cartes promo rares. La carte Doduo d'Imakuni? a été publiée à l'origine dans le set japonais Gym Leaders (Champions d'Arène en français) comme une carte amusante. Elle n'a pas été publiée dans le set en anglais ou en français à l'époque, probablement parce que peu de personnes en dehors du Japon connaissaient Imakuni?. Merci à l'équipe de conception de Pokémon d'avoir décidé de l'imprimer enfin en anglais et dans d'autres langues. J'aime attirer l'attention sur ces pépites historiques.

Tout le monde se demande : « Mais qui est cet Imakuni? ?» Tout d'abord, c'est une vraie personne. C'est lui sur l'illustration de la carte Imakuni ?, une autre carte promo japonaise inédite qui a finalement été imprimée dans le set Générations. Tomoaki Imakuni travaille chez Creatures et a participé à la création des premières versions du Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon. C'est l'artiste à l'origine de l'illustration de Porygon dans XY – Évolutions qui reprend le même dessin que la carte originale du Set de Base. Il a également contribué à la promotion de Pokémon au Japon à travers plusieurs chansons et sketches, apparaissant dans son body noir avec de petites oreilles et des points d'interrogation. Et si vous avez déjà joué au Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon sur Game Boy, vous l'avez probablement rencontré en train de jouer avec des decks bizarres !

Je me souviens l'avoir rencontré dans les coulisses des Championnats du Monde Pokémon 2008 en Floride. Il m'a serré la main et je lui ai demandé un autographe. Il était surpris que je sache qui il était. Je lui ai dit que beaucoup de fans de Pokémon non japonais le connaissaient et qu'on voulait le voir davantage.

Grâce à Évolutions et Générations, les fans du monde entier ont enfin pu le découvrir.





La communauté du JCC Pokémon ne serait pas la même sans ces cinq contributeurs, et nous apprécions leurs analyses détaillées. Revenez tout au long de l'année pour découvrir d'autres cartes préférées du JCC Pokémon.




À propos des contributeurs

Tord Reklev
Tord Reklev est un rédacteur contributeur pour Pokemon.com. Originaire de Norvège, il joue depuis qu'il a 6 ans. Il est le seul joueur de la catégorie master à avoir remporté les Championnats Internationaux d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Océanie, et il a récemment atteint le Top 4 aux Championnats du Monde. Quand il ne joue pas, il poursuit ses études et aime jouer au tennis. Retrouvez-le lors d'évènements du JCC Pokémon, et suivez-le sur Twitter à @TordReklev.

Jason Klaczynski
Jason Klaczynski est trois fois Champion du Monde de la catégorie master (2006, 2008, 2013) et Champion des États-Unis en 2015. Jason a débuté dans le JCC Pokémon dès que Pokémon a connu le succès en 1999, et il a joué de façon compétitive jusqu'en 2017. Désormais, Jason préfère redécouvrir avec ses amis les premiers formats du JCC Pokémon, et écrire des articles sur ce sujet.

Ross Cawthon
Ross Cawthon est un joueur de longue date, qui a commencé à participer aux tournois en 2000. Il est le seul joueur à avoir participé aux 17 Championnats du Monde du JCC Pokémon. Il a été finaliste en 2005 et 2011, et demi-finaliste en 2016. Il est connu pour avoir créé de nombreux decks « rusés » au fil des années. Ross a un doctorat en astrophysique et étudie l'énergie noire (à ne pas confondre avec les cartes Énergie Obscurité).

Michael Pramawat
Michael Pramawat est sept fois Champion régional et Champion international. Il a concouru au plus haut niveau et a failli être Champion du Monde, mais a terminé deuxième en 2010. Michael est un maître du JCC Pokémon et continue de jouer avec comme objectif de se battre sans répit pour être le meilleur Dresseur. Vous pouvez le suivre sur Twitter (@michaelpramawat).

Michael Martin
Michael Martin, dit « PokePop », n'a pas gagné de tournoi. Il juge et organise des évènements du JCC Pokémon depuis 2000 et a participé en tant que juge à tous les Championnats du Monde Pokémon. Il participe également au Pokémon TCG Compendium (lien en anglais), où sont rassemblées toutes les règles officielles du Pokémon Organized Play. Il a envie de revoir les joueurs et ses collègues professeurs en personne, et il a hâte que les évènements en présentiel reprennent.

Haut de la page