10 mars 2021

Célébrons les 25 ans de Pokémon avec ces instants mémorables passés à Galar

Revenons ensemble sur les moments importants, mais aussi anodins, de l'aventure Pokémon Épée et Pokémon Bouclier.

Cela fait déjà 25 ans que nous parcourons le monde des Pokémon, alors pourquoi ne pas profiter de cet anniversaire pour revisiter les nombreuses régions que nous avons explorées au fil des années ? Premier arrêt, la région de Galar, apparue tout récemment dans Pokémon Épée et Pokémon Bouclier. Venez partager avec nous cette rétrospective des meilleurs moments de notre aventure à Galar.

  1. L'appel des Terres Sauvages

  2. Premier combat de stade

  3. Ball Masqué, le « sym-Ball » de l'amitié

  4. Mustar extra fort

  5. Combat de Pokémon légendaires

  6. Mentions spéciales

L'appel des Terres Sauvages

Les immenses Terres Sauvages comptent parmi les paysages les plus emblématiques de Galar et ne ressemblent à aucune autre zone de la série des jeux vidéo Pokémon. Nos premiers pas dans ces vastes étendues nous ont instantanément émerveillés. Tous ces lieux à explorer, ces hautes herbes, ces énormes Pokémon qui se promènent librement, ces changements météorologiques soudains et cette multitude de piliers de lumière qui émergent des antres de Pokémon...

C'était presque trop d'informations à intégrer d'un coup, mais nous n'étions pas au bout de nos surprises, car les Terres Sauvages allaient se dévoiler davantage au fur et à mesure du jeu. Les fans de longue date n'ont pas pu s'empêcher de sourire en voyant le Ronflex posté près du pont des Berges de Motorby : un clin d'œil à sa tendance à bloquer les routes des jeux précédents à cause de sa forte carrure.

Avec tout ce que les Terres Sauvages ont à offrir, il n'y a rien d'étonnant à ce que les joueurs et joueuses s'y soient rendus plusieurs fois durant leur périple.


Premier combat de stade

Les combats d'Arène ont toujours été extrêmement palpitants, mais notre premier affrontement dans le Stade de Greenbury de la région de Galar a atteint des sommets de divertissement rarement vus. Après une entrée théâtrale sur le terrain, nous avons été accueillis par les lumières éblouissantes du stade, une nuée de flashs d'appareils photo et les cris assourdissants de la foule dans les gradins. Et lorsque Percy s'est avancé à grands pas pour nous défier, nous avons eu la certitude qu'un affrontement épique nous attendait.

C'est effectivement ce qui s'est passé dès que le rythme de la musique s'est intensifié. Le combat a atteint son paroxysme lorsque Percy a dynamaxé son Pokémon et que nous avons fait de même. C'est d'ailleurs à ce moment précis que le public s'est mis à chanter à tue-tête, alors que les Pokémon grandissaient jusqu'à devenir gigantesques. Les voir surplomber aussi bien leur Dresseur que la foule nous a réellement permis de constater l'ampleur titanesque de cet affrontement.

Nous avons évidemment pris part à de nombreux combats d'Arène en 25 ans, mais ceux de la région de Galar sont de véritables évènements spectaculaires.


Ball Masqué, le « sym-Ball » de l'amitié

Nous avons fait de nombreuses rencontres à travers la région de Galar. Des magnats de l'industrie, comme le Président Shehroz, aux Champions d'Arène en passant par les pêcheurs de Skifford, les habitants de Galar sont nombreux et variés. Aucun d'eux cependant n'est aussi mémorable que l'énigmatique Ball Masqué. Avec son physique athlétique et son costume dont la tête, énorme et ronde, ressemble à une Poké Ball, c'est un personnage enjoué que l'on retrouvera régulièrement à proximité des stades de la région. Une véritable sphère d'influence !

Ball Masqué est toujours disposé à nous donner quelques mots d'encouragement en plus de petits cadeaux (généralement des Poké Balls). Personne ne connaît son identité ni ses intentions, mais nul ne peut nier l'enthousiasme et la générosité dont il fait preuve.

Chaque rencontre avec cette mascotte à la tête ronde nous a laissés perplexes, mais au fond, c'est ce qui fait son charme, non ?


Mustar extra fort

C'est en arrivant sur Isolarmure, grâce au Pass d'extension pour Pokémon Épée et au Pass d'extension pour Pokémon Bouclier, que nous avons fait la connaissance de Mustar, le Maître du Dojo. Cet ancien Maître de la Ligue de Galar s'est retiré de la vie active et passe désormais ses journées à former d'autres Dresseurs et Dresseuses aux combats Pokémon. C'est après avoir fait les présentations que le Dresseur vétéran a accepté de nous prendre sous son aile et nous a chargés de relever trois épreuves afin de lui prouver notre valeur.

Nous avons surmonté son défi, et Mustar nous a offert un Wushours en récompense. Nous avons ensuite fait évoluer le petit Pokémon légendaire en remportant une série de combats soit dans la Tour de l'Eau, soit dans la Tour des Ténèbres. Mustar était sans surprise le dernier adversaire à affronter, et ce peu importe notre choix. Nous avons presque baissé notre garde à la vue du vieil homme, mais bien qu'il ait dépassé la fleur de l'âge depuis un moment, et que sa tenue lui ait donné un air décontracté, il ne fallait pas oublier qu'il porte aujourd'hui encore le titre de Maître.

Sans prévenir, son air enjoué a rapidement laissé place à une expression de profonde détermination. Il s'est brusquement débarrassé de son jogging pour révéler une tenue digne d'un grand maître en arts martiaux. Force est de constater que, pour un vieil homme, Mustar est baraqué ! En dehors des combats Pokémon, il n'est pas difficile de l'imaginer capable d'arrêter un Pachyradjah de ses propres mains. Par ce changement d'attitude soudain, à la fois hilarant et intimidant, Mustar a rendu ce combat tout simplement mémorable.


Combat de Pokémon légendaires

Dans Les terres enneigées de la Couronne, la seconde partie du Pass d'extension pour Pokémon Épée et du Pass d'extension pour Pokémon Bouclier, il est possible de croiser de nombreux Pokémon légendaires rencontrés au fil des aventures Pokémon. Nous n'étions cependant pas prêts pour ce qui nous attendait près de la Butte du Dynarbre. En nous approchant, nous avons été témoins d'un... « désaccord » entre les formes de Galar d'Artikodin, Électhor et Sulfura. Cette brève et intense altercation a pris fin soudainement lorsque notre Motismart s'est mis à sonner. Ils ont alors mis un terme à leur querelle et se sont tous les trois dispersés dans des directions différentes.

Il est rare de pouvoir observer des Pokémon légendaires interagir à l'état sauvage, surtout sans intervention humaine. Ce « petit » accrochage (avec ses explosions ardentes et ses rayons d'énergie psychique) nous a clairement laissés sur notre faim. L'interruption de ce combat a cependant eu un avantage notable. En effet, après que le trio s'est séparé, nous avons pu partir à leur recherche à travers la région de Galar afin de les attraper.


Mentions spéciales

Les moments mentionnés précédemment sont assurément inoubliables, mais nous ne pouvions clôturer cet article sans en mentionner d'autres, tout aussi impressionnants. Après tout, comment oublier l'entrée spectaculaire et opportune des légendaires Zacian et Zamazenta, lors de l'affrontement final contre le tout puissant Éthernatos Infinimax ? Un moment exaltant pour tous les fans de Pokémon.

Enfin, notre arrivée à Isolarmure nous a permis de nous rendre compte, pour la toute première fois, de la taille gigantesque de Wailord, que nous pouvions apercevoir à l'horizon depuis la plage. Il était même possible d'enfourcher sa Moticyclette pour s'approcher du Pokémon Cachabouée et l'admirer de près.





Notre rétrospective sur les diverses régions du monde des Pokémon ne fait que commencer. Revenez bientôt pour une escale à Alola, et continuons de célébrer ensemble les 25 ans de Pokémon !

Haut de la page